Flowried Hills


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Enjoy Dancing [Jason Galloway]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Enjoy Dancing [Jason Galloway]   Dim 3 Juin - 5:20



Dernière édition par le Mar 5 Juin - 3:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Enjoy Dancing [Jason Galloway]   Dim 3 Juin - 6:03

O0O~Premier contact~O0O

1 juin 2007

Éthologie
But : habituer son cheval à sa présence et s'approcher d'elle pour la toucher



Voilà, sa jument était rendue au pré. SA jument, le petite terreur qui avait réussit à transporter 3 palfreniers au bout de sa laisse. 3? n'était-ce pas plutôt quatre? vous savez à force de ss répeter les mêmes histoires on exagère toujours!

Enfin, la petite diablesse, transformé en feu follet pendant le transport c'était maintenant transformé et jument un peu surexité, il est vrai mais moins agressive. Si vous auriez vu pour la traîner au pré toute la force qui avait dut être déployé! Jason l'Avait vu et il s'était plié en deux de rire. Le pire, c'était que les deux palfreniers avaient été tellement vexé qu'ils l'avait laissé faire le reste. Seul! Quelle chance. Il et vrai qu'il avait frollé la mort avec Enjoy Dancing, un nom qu'il trouvait qui lui allait aps vraiment bien pour le moment.

En fin de compte, il s'en était pas trop mal sorti, il avait fait quelques pas en tirant très délicament sur le licol et en appellant la jument par son nom, relâchant la pression quand elle fesait quelques pas ais le voyage l'avait mis dans un tel état qu'il n'avait dut qu'a la providence le fait que la porte du pré soit ouverte, la jument avait finalement accepté de s'y engagé (après avoir trainée Jason sur plus de 500 mètres et lui avoir brisé les pantalons neufs).

De là, il l'avait relâché et revenait maintenant voir le belle qui magait calmement.

Avec ses semelles à demi-décollé après s'avoir fait tiré et avoir voulu résisté, il fesait un bruit d'enfer. Crap Crap Crap Crap..... Le gravier lui rentrait même de par la semelle.

*POURQUOI N'AI-JE PAS APPORTÉ DE SOULIERS DE RECHANGE???*

En effet, il ne pouvait maintenant que supporter la douleur. La jument le fixait avec une sorte de joie et de méfiance. C'était le seul qui lui avait tenu tête en premier mais quand elle avait rentré dans le pré, elle avait repris le dessus en le fesant lâcher la laisse brusquement.

Le visage sombre et pensif, Jason se demandait comment s'y prendre avec cette bête si magnifique mais incapturable... Avant de partir à rire franchement de l'état du licol qui sde trouvait surla tête de Danc'. Et oui, elle avait encore frappé. Comment s'y était-elle prise pour faire tomber le licol en lambeaux, c'était un mystère mais elle l'avait fait.

Sa magnifique musculature luisait au soleil, sa robe lustré n'en finissait pas de lancer des miliers de reflets doré. Et elle le regardait, imperturbable. Ce qu'il avait en tête pour ce jour, c'était de se faire accepter par elle et pourquoi pas avoir un premier contact sans agressivité. C'était surprennant qu'elle mangait alors u'elle ne venait que d'arriver, habituellement le stress les laissaient sans envie de manger.

Entrant dans le pré de taille moyenne, il alla s'asseoir dans le milieu du clos, fixant du coin de l'oeil la jument pour en pas qu'elle le charge et qu'il fasse ainsi un geste trop brusque pour ajouter à son effroi. Elle le regardait toujours maintenant les orreilles dans le crin, elle n'aimait pas que l'on viole le territoire qui lui appartenait.

Assi à 45 degré de la jument, il ne bougeat pas, resta immobile le tête en attendant qu'elle ne fasse plus attention à lui, qu'elle l'accepte. Il la sentais crispé derrière elle, à la regarder d'un coin de l'oeil. Après deux heures à ne rien faire sauf à penser sous le foutu soleil (cette fois-ci il avait pensé à apporter une crème solaire) il décida de faire un mouvement.

Dès qu'il bouga, il vit les oreilles de la jument se reglisser dans ses crins.

*ha non pas encore, je t'ai laissé le temps de t'habituer à mois donc tu sais que je ne suis pas une menace et au regret de te bousculer, je viens vers toi!*

Il y avait la patience et la patience et trp longtemps, c'était trop. Il savait qu'avec les chevaux on pouvait ou plutôt on devait prendre son temps mais deux heures, ce n'était pas amplement pour s'abituer à une nouvelle présence?

S'approchant de la jeune jument, il ne pus qu'observer les muscles de la magnifique se crisper. On voyait que le sport qu'elle fesait en se débarrassant des autres humains avait servit car elle n'avait surement pas perdu de la musculature dans le coral (et en avait peut-être gagné, même). Et le temps qu'elle avait pris ici en repos allait sans doute servir à défier Jason.

En effet, plus il s'approchait, plus elle semblait prête à presser la détente et à partir au galop. Ce fut à 5 mètres qu'elle explosa, elle fit un sprint digne d'un maître lacant sabre et pierre dans les airs de façon à arroser de sable Jason.

*Pas stupide la jument, quand elle n'aime aps quelqu'un elle a une façon bien particulière de le faire sentir*

Mais loin de réessayer de l'attrapper, Jason la suivit, non loin d'elle. Voilà, s'en était parti au yo-yo. C'était impossible de fait un join-up ou n'importe quoi d'autre dans le pré mais pas le yo-yo. à plus de 10 mètres d'elle, il se mis à courrir, suivant avec facilité son rytme plus calme. Ses muscles étaient lié et noueux avec le temps qu'i; était resté sur le sol mais maintenant, il se sentait, lui aussi près à une grande course. Voyant qu'il lui mettait peut-être un peu trop de pression, il laissa glisser 5 autres mètres entre la bête et lui.

*Aie, j'avais pas remarqué avant que le pré était aussi grand... pourquoi a-t-il fallu qu'elle ailles dans ce pré justement, elle doit décidé.ment avoir quelque chose contre moi, c'est sûr*

Pestant contre la longeur du pré, il la laissa faire demi tour et ralentir l'allure, mais elle ne voulait pas. Dommage, car il voulait bien garder le plus longtemps possible ses forces. Les lambeaux du licol tombèrent sur le sol, pas le temps de ramasser, trop tard.

Il sontinua à courrir, à courrir et à courrir, la suivant pas à pas et elle ne semblait pas prête d'Arrêter, mais lui avait de plus en plus soif. Il tendit samain vers sa taille où il avait attaché une bouteille, en pris quelques gouttes avant de réaliser qu'elle avait changé au trot. Il s'arrêta, laissant de justesse les 15 mètres avant de reprendre un petit jogging. La jument qui au début avait les oreilles dans le crin mais meintenant, ses oreilles étaient fixé vers lui et vers l'avant fesant la transition.

Puis, elle s'arêta pour prendre de l'eau dans le seau d'eau. Ils étaient de retour vers la porte. Le termps d'oter son gilet et de se remettre à courir après la belle qui avait vu un moment d'inattention et était sauté dessus.

La sueur perlait le corps sculté de Jason alors qu'il s'essouflait alors que Enjoy était encore parfaitement en état. Et surprennament, elle s'arrêta pour broutter un peu. Le sol plombait fort et elle avait un peu faim sans doute. Reprennant son souffle, il fixa la jument près à tout départ précépité. Peut-être avait-elle pitié de lui et elle avait décidé de lui accorder une pose ou peut-être était-elle tanné de fuir pour un moment mais elle ne repartie pas avant un bon moment.

Et à peine avait-elle fait un pas qu'il était sur ses traces. Elle commencait à être, comment dirait-on??? Détendue? peut-être un peu plus qu'au début. Enfin, quoi qu'il en soit, elle avait moins d'agressivité en elle. Elle avait toujours l'oreille mobile passant de Jason à en avant d'elle mais elle jettais des coups d'oeil moins présent vers l'arrière.

*bon elle commence à s'habituer à moi, c'est bien. Mais rien n'est encore fini.*

Il la suivit ainsi une bonne partie de la journée profitant avec délice des momments de repos que la jument lui accordait et la remerciant à chaque fois. Mais la monotonie commencait à être présente. Pour l'habituer au son de sa voix, il commenca à sifflotter un air calme.

À ce son, la jument pris un moment de repos, s'arrêta, puis aprs avoir entendu trois ou quatre fois le refrain, parti au début de celui-ci. Marchant bizzarement. C'est au bout d'un moment qu'il s'appercut qu'elle suivait le tempo de son air. Il accéléra, et la jument fit de même avec son ps, même sa tête suivait le rythme, sa crinière ondulait et sa tête marquait le temps, le premier.

*Voilà d'où lui vien le nom D'Enjoy Dancing. Comme c'est simple, si j'aurais su plus tôt*

Ça le désespérait, comment avait-il pu passer à côte ce cette évidence. Il ronchonna, pestant contre lui même mais ne perdant pas le rythme, ralentissant le pas de la belle il pris ainsi le temps de respirer. Maintenant elle était très détendue, et cela fewsait plusieurs heures qu'il la suivait. Le dos commencait à le piquer au nombres d'heures qu'il avait passé au soleil.

*aille! pas encore un coup de soleil. Me semble que j'ai mis de la crème solaire... c'Mest vrai que c'est dur de résisterr à ce soleil*

Et c'était vrai sa tête commencait à tomber. Pourquoi il n'y a pas d'arbres ou d'abris dans ce pré, c'était risquer de metre en danger la vie de son cheval. En espérant qu'elle n'a pas attrappé de coup de soleil.

Voilè, c'était fait, il vennait de trouver l'excuse parfaite pour tester le yo-yo. Il ne l'avait pas fat aussi longtemps qu,il le désirait, il en était conscient mais à pied au soleil, même avec la meilleure volonté on ne pouvait pas faire mieux.

Toujours en continuant de siffler, il fit demi0tour, sans se retourner. Croisant les doigts pour que le jument le suive, il senti malgré tout sa présence s'éloigner... Les dé étaient jetté et il venait de perdre son pari...

Non, il venait d'entendre un petit trot. Non, étais-ce possible. Il parti pour se retourner avant de se rapeller de la règle premère, ne jamais perdre confiance et ne jamais se retrouner.

Il se dirigeat ainsi avec une détermination d'acier (car l'acier est plus fort que le fer) vers la porte du pré. Ce qu'il fesait là était dangeureux, il jouait avec le feu et il en avait conscience mais pour lui et son cheval. Il ouvrit la porte, pris une pose avant de sortir. Le silence règnait autour de lui comme pendant toute la journé. Il ne s'en était même pas rendu compte (à moins qu'il ai été trop dans sa bulle pour y faire attention.

Regardant autour de lui, il trouva un pré avec de nombreux arbres et même une petite rivière. Il s'y dirigeat, tendant l'oreille pour tenter d'entendre les sabot d'Enjoy Dancing claquer sur le sol. En sifflent c'était exigeant. Le moindre bruit aurait pu tout vriser mais il s'engageat tout de même dans le pré, laissant la porte grande ouverte et en fit le tour avant de revenir vers la porte, de voir Enjoy qui était bel et bien dans le pré et de fermer ave soulagement la porte.

L'excercice d'habituer le cheval à sa préscence et de l'amener à le suivre avait été plus difficile quil ne l'Avait pensé et tenter de la toucher eut sns doute été une insulte au travail effectué tant par le cheval que par lui. Elle avait fournie une énergie énorme et un effort impossible pour en venir au point où il était c'est pourquoi il déposeat une pomme sur le sol après l'avoir frotté avec ses mains pour y induire son odeur corporelle et de s'éttendre à même le sol sous un orme pour y prendre un somme. Le soleil commencait à baisser et la faim le orturait, il pris une pomme pour lui même, al dévora puis s'endormi. Enjoy n'était pas la seule à avoir fournis un gros effort aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Enjoy Dancing [Jason Galloway]   Jeu 14 Juin - 1:43

O0O~Premier contact~O0O

11 juin 2007

Éthologie
But : habituer son cheval à sa présence et s'approcher d'elle pour la toucher


Le regard embrummé, le corps glacé par la rosée, il s'éveillat tant bien que mal. Le soleil traversait ses paupières le réveillant doucement d'une lourde transe. Les muscles engourdi, il tenta de se rapeller où il se trouvait...

*ha! c'est vrai... j'ai dormi dehors... gnark, stupide*

Puis, il réussit à ouvrir un oeil, qu'il referma aussitôt, agressé par la luminosité. Quand sa vision s'adapta il vit non loin de lui la jeune jument... Enjoy dancing n'avait pas fuit pendant a nuit, elle était resté près de lui, au moins n'était-elle pas insociable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enjoy Dancing [Jason Galloway]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enjoy Dancing [Jason Galloway]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scalese, Laurent]Le baiser de Jason
» Clownface de Jason Pearson dans Body bags (statue finie)
» [Galloway, Gregory] La disparition d'Anastasia Cayne
» JASON PF
» l'île aux cent mille morts, Jason & Velhmann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flowried Hills :: ( T h e . E q u e s t r i a n . C e n t e r ) :: Les Prés-
Sauter vers: