Flowried Hills


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Flâne (pv avec Jennifer)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Flâne (pv avec Jennifer)   Mar 5 Juin - 4:11

[Voilà le pv que je te devais de longue date]

Que c'était erreintant être le petit nouveau, surtout s'il n'y avait jamais personne pour vous le rapeller. Et c'était la le problème, il n'avait pas rencontrer âme qui vive depuis son arrivé et le petit côté macho de Jason qui espérait rencontrer des beautés ici était déçu... même extrêmement décut. Enfin, il s'était dirigé un peu n'importe où, croisant les doigt pour voir une personne, au moins et il avait attérit ici, dans un parc.

C'était un endroit plutôt agréable à la vue mais qui était le cauchemard des allergiques aux pollen. Comme de fait la scéne magnifique était parsemmé de fleur. prennat une petite fleur par la tige et la détachant de la terre mère, il en huma le parfum légèrement piquant qu'il se rapellait vaguement avoir senti dans le creux du coup d'une autre femme il n'y avait pas si longtemps que cela.

*tiens, il faudrait que je recherche le nom de ce magnifique parfum, ça ferait un cadeau idéal pour ma mère*

À ces mots, l'esprit de Jason frémis, c'était le seul lien qui l'unissait encore à la ferme familliale. Comme la pensée de son père l'avait cassé, celle de sa mère l'attirait comme un aimant. Un triste sourrir apparu sur son visage. Son pas se fit plus lourd.

Derrière lui, il laissait des traîné sur le sol. Il avait oublié de racourcir ses pantalons avant de partir et maintenant la vonlonté lui manquait. Enfin, pour résumer, ses pantalons jeans propres marquaient le sol cachant les trace de ses espadrilles noires impeccable.

L'Esprit tourmenté entre le désir de vouer au pire sa maison et celui de la bénir, il ne fit plus attention où il mettait les pieds et sans le savoir (juste pour vous prouver quil était dans la lune) et passat par dessus une petite plat de bande et s'engageat entre les arbres, se faufillant tel un félin pour tomber dans une petite clairière où se trouvait une magnifique fontaine.

Se réveillant enfin, il e pus s'empêcher de se reprocher son imbécilité totale qui l'avait fait s'engager dans un terrain inconnu de tous presque pour s'y perdre. Enfin pas vraiment mais plutôt pour y perdre le sentier principal.

Mais une chance apellant une malchance, ils e dit pourquoi pas m'installer ici pour me reposer un peu. Non pas qu'il soit réellement fatigué mais plutôt pour profiter de l'ombre fraîche et de l'herbe douce. Il se couchait donc sur le sol, otant sa chemise pour en faire un oreiller et pour se mettre à observer les nuages entre les persées des arbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Collins

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Mer 6 Juin - 0:02

Jennifer ce jour là, n'était pas d'humeur. Comment vous décrire la journée aussi pourrie qu'elle avait eu?! Son cheval Crazy Moment, était dans ses mauvais jours et la cavalière avait depuis peu perdu le moral. Le Brésil lui manquait même sa mère alcoolique, lui manquait, preuve que tout n'allait pas si bien lorsqu'elle était loin des siens. Le regret l'envahissait petit à petit au long des semaines passées dans cette superbe académie qu'était les Flowried Hills.

Jennifer sétait habillé pour aller en ville mais un imprévu survînt, envoyant illico à la corbeille ses plans matinaux.

Talons de 5 centimètres et jean moulant avec un dos nul, la voici qui circulait au milieu du parc et des arbres à la recherche de la clairière qu'elle avait déniché quelques jours plus tôt. C'était un magnifique endroit, qui lui avait permis de se resourcer et lui donne rplus envie de se battre et d'aller jusqu'au bout de ses rêves.


Jennifer était une personne qui ne regrettait pas facilement, mais le souvenir piteux de sa mère alcoolique, à demie dans le coma, une bouteille de Chardonnay à la main, l'hântait ses dernières semaines, sans parler du coup de fil de son père au matin même: pour lui annoncer qu'elle n'était plus son héritière principale. A la limite Jennifer s'en fichait pas mal de l'argent qu'avait son père et de combien elle hériterait mais ce qui l'ennuyait grandement, c'est qu'elle ne soit plus reconnue dans le coeur de ce dernier comme fille légitime.

C'est difficile d el'avouer mais même ayant un connard de père comme celui-ci elle avait toujours besoin de son affection et de son soutien: choses qu'elle n'avait presque plus.


Jennifer était une fille pas mal pour son genre bien formée et attire l'oeil, les larmes lui avaient coulés et une grande marque de trsitesse se lisait sur ses traits, ses yeuc chocolats étaient assombris, elle était plus mignone que jamais avec ses joues rougies, mais est-ce vraiment el moment de se faqualiser sur son physique?


Elle pénétra dans le leiu et inspira fortement la bonne odeur florale qui embaumait l'air.

Elle ferma les yeux et écarta les bras pour recevoir le soleil pleinement sur son corps. Quand elle posa enfin le pied dans la réalité, elle se rendit compte qu'un jeune homme bien habillé, al regardait avec amusement. Elle fut d'abbord gênée et se sentit vraiment ridicule, heureusement que le ridicule ne tuait pas sinon elle aurait sûrement fait une crise cardiaque sur place.

Elle respira un bon coup et tenta de rattraper le coup. Elle s'approcha du jeune homme et dit d'un voix qu'elle tentait de garder neutre pour que son interlocuteur ne s'aperçoive de rien:


"Je vous dérange?! Je peux aller autre parti si vous le souhaitez..."


Elle parlait toujours avec élégance, avec les inconnus on ne savait jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Mer 6 Juin - 1:55

La situation était en effet cocasse. À peine était-il réveillé qu'il était acceuilli par une belle déesse aux cheveux presque roux. Il passat proche de se pincer pour être sur qu'il ne rêvait pas. Peut-être se trouvait-il au pardis. Avec un paysage pareille, il pouvait toujours espéré.

Mais non, il était toujours bel et bien réveillé et labelle apparition n'avait pas encore disparu. Rien de tel pour réveiler complètemen un Jason encore endormi. Mais il remarqua enfin quelque chose, la demoiselle pleurait. Son mascara avait légèrement coulé au coin de ses yeux. Elle semblait se reprendre quandil entendit les premiers mots de la jeune femme.


"Je vous dérange?! Je peux aller autre parti si vous le souhaitez..."

On eut dit une idole qui s'adressait à son peuple. La déférence dans le voix, élégente et magnifique malgré tout ce qui pouvait se passer, malgré les coups dur. Et elle semblait en avoir vécut car elle cachait pas très bien son jeune pour l'oeil excercé à découvrir les émotions cachés.

On voyait le coin des lèvres lévèrement relevait qui réfreinaient un sanglot, les yeux encore un brins mouillé et si elle était ici ce n'était pas pour une raison comme la sienne, prendre du soleil mais plutôt pour être face à elle-même reprendre des forcesè


-Non, J'ai plutôt peur que c'est moi qui te dérange, dit-il d'une voix encore rauque de sommeil. Je suis désolé

Il se levat reprennant sa chemise qu'il avait posé sous sa tête pour se reposer et la placat sur ces épaules... Mais quelque choise l'empêchait de partir, comme s'il savait qu'il avait encore quelque chose à faire. Non décidément il ne pouvait pas partir et laisser cette déesse de la nature, voilà ce à quoi il l'avait associé en se reveillant, seule en harmonie avec le soleil et le vent.

Il s'approchat de la jeune femme, non pas avec un air menacant mais plutôt consilliant. Il n'avait aucune méchanceté en lui mais agissait plutôt comme sa mère lui avait montré. Plus il s'approchait, plus l'air se troublait autour de la silouhette magnifique, comme si une aura incertaine émmanant de la jeune femme.

Il svait que peut-être il risquait de l'effrayer un peu plus ou de ;a metre mal à l'aise mais il agissait comme lui dictait son coeur. Il l'invita donc seulement à le suivre, il pris un petit chmin qu'il avait empreinté avant de tomber sur une vieille fontaine où était découpé des formes qui fesait penser à la mer, à la paix.


-Viens t'assoir un instant si tu veux.

Il pris place sans parler, restant à regarder la jeune femme dont il ne savait même pas le nom s'approcher. Le vent était plus frisquet ici mais le soleil réparateur plombait un peu plus et comme la jeune femme semblait apprécier le soleil (tout son contraire). C'était un peu bizzard s'habillé en prada presque pour aller dans le bois, tous pouvaient le dire (bon ils n'étaient pas dans le bois mais dans le parc... mais c'était tout de même étrange).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Collins

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Jeu 7 Juin - 1:18

Les talons de la jeune femme et son jean moulant ne la gênait pas du tout, combien de fois s'était-elle baladée au Brésil dans les chemins en terre en rentrant d'une soirée juste pour apprécier la fraîcheur de la nuit?
Elle s'assuya le visage d'un revers de main au cas où des larmes révélaient au jeune homme le trouble qu'elle venait d'avoir. Elle le regarda, pas de haut en bas mais le jugea d'un oeil discret. Il était grand et son corps plutôt musclé, sa silhouette était fine et il avait une magnifique chevelure blonde. Vu sa façon de se vpetir s'était sûrement un Brut mais peu lui importait, à quoi bon se concurencer juste pour des noms de maisons?
En tout cas il avait fière allure et Jennifer ne douta pas qu'il était un charmeur.
Elle s'approcha de lui, sans enfoncer ses talons dans la terre et rester coincée, elle était maintenant à quelques pas du jeune homme et dit amusée de le voir ce rhabiller:
"Non, mais restez traquille!!! Je me mets de l'autre côté et vous pourrez continuer votre sieste tranquillement sans que je ne vous trouble encore."
Apparemment le jeune homme ne l'écouta pas et sa réponse ne la surpti pas
*Il a du remarquer quelque chose...merde le maquillage*
Jennifer se maudit intérieurement, elle n'aimait pas que les autres prennent pitié d'elle. Elle tenta de sourire, les coins de sa bouche se soulevèrent un peu formant un minuscule sourire:
"Ne vous dérangez pas je vous dit!! Restez zen, on n'a qu'à sympathiser si cela vous chante, de toute façon j'ai rien à faire..."
Ce qui était la vérité, car la jeune femme ne voulait rien faire alors pourquoi ne pas sympathiser avec de nouvelles rencontres? Le jeune homme n'allait pas la manger et toute façon elle avait toujours ses poigs s'il fallait qu'elle se défande (xD)
Le jeune homme se leva habilement et se tînt à quelques pas d'elle, lui aussi s'était approché. ELle sourit, ils avaient l'air de deux gamins de collège allant à un rendez-vous galant et ne sachant pas trop où s emettre. La joie de vivre de Jennifer reprit le dessus et elle sourit vraiment cette fois, dévoilant sa lignée de dents blanches.
Elle tendit la main et dit d'une voix plus pétillante de joie:
"Enchantée, Jennifer Collins."
Puis après leur salutaions, elle s'assit aux côtés du jeune homme et s'installa avec classe, de sorte que ses talons ne la gènent pas, et engagea un peu la conversation:
"Tu viens souvent ici?!"
Elle n'était pas sûre qu'il soit un ancien élève, mais comme elle venait d'arriver, elle préfèrait poser des questions plutôt que passer pour une parfaite idiote, qui disait n'importe quoi sans même s'être renseignée avant sur la personne. Elle sentait qu'elle allait passer une après-midi agréable en compagnie du jeune homme, car celui-ci avait un mine sympathique, mais aussi c'était un bon moyen d'oublier ses soucis pour quelques heure du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Jeu 7 Juin - 1:58

Un beau petit sourrire apparu sur le visage de l'apparition (et ne vous en faites pas, il allait l'Apeller comme cela pour un beau petit moment, quand il associait les personnes avec une image, elle lui restait longtemps sur le corps). Voilà comment il aimait les choses mais décidément il se demandait ce qui l'avait mis dans cet état, il allait remettre le questionnement à plus tard car pour le moment elle semblait avoir d'autres préoccupations.

En effet depuis que la joie venait de réapparaître sur le visage de la jeune dame, elle commencait à lui poser des questions... Tout d'abord son nom... que pouvait-il lui répondre, il aimait bien l'originalité pas trop complexe... mais rien ne battait l'honnêteté et la simplicité.


- Enchanté (déesse de la nature.. non, il ne le dit pas mais le pensat) Jason Galloway

En disant son nom il s'attendait tellement à un rire. Tous ceux à qui il disait comment il se nommait dans le milieu équestre trouvaient la coincidance amusant.. sauf lui, combien de fois avait-il entendu sarcasme et plaisenterie avec son nom.

*oups, j'aurais pas dut le dire.. Pourquoi faut-il à chaque fois que cela m'arrive???*

Et elle viens s'asseoir à ses côtés. Tiens une fille qui n'était pas gêné, c'était tant mieux pour lui qui était plutôt direct... Mais il préfèrait tâter le terrain avant de tomber dans des sables mouvants ou autres pièges. Et de toute anière il n'était même pas sûr qu'elle était de son gout... côté comportement bien sûr pas côté apparence.

*allez assez l'esprit de conquiérant et intéresse-toi à elle... Aie, une chance qu'elle n'entend pas mes pensées*

Et il n'entendit que la fin de sa phrase... Voilà, encore une fois, il c'était mis dans la "marde".... Souvent ici, qu'est-ce que ça pouvait bien signifier... S'il venait souvent ici... Oui, ça devait être cela, mais que répondre, que c'était la première fois qu'il venait dans le bois ou dire que c'était un de ses endroit préféré alors qu'il n'y avait jamais mis le pied... Surment pas mentir, ça l'avait mis dans de bien mauvaises situations par le passé.

-Non pas vraiment, je cherchais un endroit où me détendre, j'étais dans la lune et je suis tombé sur ce magnifique paradis. On dirait qu'ici on perdait toutes ses préoccupation, tu ne trouve pas?

Il posait cette question tant pour en venir à ce qui l'intéressait... mais il appréhendait aussi en venir à ce sujet, il voulait le ton de la conversation moins préoccupant... mais il voulait savoir le fond de l'Affaire... que de contradictions non... Mais c'était à elle de répondre et pas à lui de lui dicter quoi dire, ça aurait été bien indiscret et indélicat.

Il s'appuya plus fortement sur la petite fontaine pour ne plus être de profil etpouvoir d'observer avec plus d'attention. Il guettait les moindre signes sur son visage. Il douttait qu'elle soit réellement heureuse, quelle jouait la comédie mais il ne pouvait pas en être certain... Il n'était pas assez familier avec elle (mais il aurait désiré l'être XD).

Enfin, voyant le mascara qui était toujours coulé, il se dit que ça serait une bonne idée qu'elle l'efface, bien que triste elle avait un certain charme. fouillant dans ses poches dicrètement, il y trouva un kleenex et le lui tendis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Collins

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Jeu 7 Juin - 3:25

Jennifer fit une mimique très amusée et prit le klennex avant de demander sur un ton qui voulait léger:
"C'est si moche que sa..aïe je dois faire bonne impression"
Elle fouilla dans ses poches et enfin dans son sac avant de trouver un miroir, voyant son reflet dans la glasse en grimaça et comença a enelver le noir qui était présent sur sa peau. Les endroits où elle avait frotté devirent rouge, sa peau était décidemment bien fragile.
Elle se demanda ce que cet Apollon (xD je me marre moi avec à t'appeller comme ça) pouvait bien faire là, la réponse fut simple mais elle n'ent fût pas déçue, qu'attendait-elle d'autre? Un diable à ses trousses peut-être.
Jennifer ne voulait point parler de ses soucis mais apparemment le jeune Jaso, était bien curieux, elle leva le regard vers la lumière ce qui fit que ses yeux prirent une couleur d'acajou-miel. Elle serra les dents et les poings avant de regarder le jeune homme te de répondre avec énigme:
"On a pas toujours le père que l'on souhaite..et personne n'est parfait."
C'était certes mystérieux mais elle voulait lui faire comprendre que cette corde était encore trop fragile pourqu'onn y puisse y toucher: poser des questions.
Elle ne commenta pas son nom mais le regarda avec étrangeté, pas méchante du tout:
"Jason..un nom pas commun, je dirais même rare. J'en connais pas beaucoup, pourtant c'est un bon nom."
Jennifer était sincère avec les gens et complimentait lorsqu'elle le pensait vraiment, Jason c'était comme Edward, peut répendu et le peu de personnes qui le portait le portait avec de la classe, en tout cas lui il portait bien son nom sa faisait presque aristocratique.
Heuresement que Jennife rne pouvait pas lire dans ses pensées, sinon elle aurait manquer de s'étouffer de honte, mais elle voyait dans les yeux du jeune homme cet éclat de contrainte, de questions qui se busculent dans la tête mais qu'on n'ose les mettre en pratqie à l'oral. Elle lui rendit en regard la réponse à ses questions, tout du moins elle essaya, le message était clair: pas pour le moment ou je risque encore de chavirer.
Jennifer jouait avec des brindilles d'herbe dans sa main, puis soudain, elle se sentit un peu fatiguée et elle se mit sur ses coudes pour pouvoir observer le jeune homme, enfin plutôt le regarder droit devant les yeux.
Elle écouta sa réponse et rit doucement avant de lui retorquer:
"Tu as raison c'est justement pour ça que je suis venue ici..en talons en plus" ajouta-t-elle en regardant ses chaussures. Elle devait avoir fière allure dans ce par avec des talons pour marcher sur le cimént des trottoires et pas la terre des parcs et des chemins, mais peut lui importait, tant qu'elle était heureuse, puis elle était déjà habituée à marcher sur ce genre de terrain, commun au Brésil.
Une idée la traversa, elle haussa un sourcil parfaitement épilé et demanda:
"Pusique tu as envie de jouer aux questions/réponses et moi aux devienettes, on a qu'à se poser des questions mutuellement, sa fait gagner du temps et nous évite de tourner autour du pot okay?Bon allez commence je te sens bouillir là..je me donne juste le droit de refuser à répondre à une seule question: la raison de mes larmes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Jeu 7 Juin - 15:17

[Au fait, jaso, c'est mon nouveau surnom?Razz]

Si moche que ça... Voyons, elle ne devait pas avoir une si mauvaise opinion d'elle même et si elle l'avit elle n'était pas mérité car elle semblait une (déesse xd) femme entrière et accomplie.

-Si moche? surment pas ( comment un belle fille pourait etre moche XD) Et moi, de quoi j'avait l'air quand tu es arrivé? d'un gros pareseux?

Enfin, elle ota les marques de mascara sur son visage, rougissant par la même occasion, rougeur de peauet non de gêne surment, mais il n'était pas sûr, comment être être sûr de toute manière? connaître les pensée de l'autre était-ce possible... si oui, ça l'aurait évité d'être frappé par son père bien des fois... Une chance qu'elle n'avait aps vu l'affreuse cicatrice qui lui restait sur le dos.

Et elle aussi son problème c'était son père... Étrange, tout une coincidance tout de même! Mais pour une fille les problème de famille dit-on c,est toujouurs plus difficile et il avait touché une corde sensible qui n'était pas prête à se dévoiler... pousser plus loin ça aurait été être en disgrâce... il avait assez d'empathie pour savoir cela... Mais elle n'avait pas rit de son nom, de son nom de famille plutôt.. Galloway, Gallopeaway, tout le monde presque fesait le lien...

Ses yeux se ouvrirent d'une mince pélicule d'eau à cette pensée, pour ne pas dire des larmes. mais il se retennait et ne fit pas un geste pour les essuyer, elles allaient partir d'elles-même et de toute façon, cela pouvait passer pour une illusion face au soleil.

Et elle le complimenta sur son prénom... Au moins avait-elle trouvé une parade à son nom de famille, pas si stupide cette fille... Enfin très intelligente plutôt.(XD) Et oui! elle avait l'air étrange dans un parc en talon haut, et dans un habit digne d'aller sur les pistes de danse! (au fait, il n'était pas mauvais danseur) Et pour finir elle lui tendait une perche assez tantant à vrai dire, elle lui proposait de lui poser toutes les questionms qui lui passait par la tête. il en fit une liste mentalement : Est-ce que tu est vierge XD non jamais, il n'est pas si pervers que cela

-D'accord, pas de problème miss... Si on commence par une question plutôt simple, tu viens d'où? Je dirait d'un pays chaud... mais j'en ai réellement aucune idée, tu sembles n'avoir pas d'accent.

Oui, il s'intéressait à tout et il avait posé une question neutre, plus ou moins sûr où elle voulait en venir... Mais elle devait aussi avoir un but derrière la tête, si elle lui avait tendu une perche telle à celle-ci, ce ne devait pas être sans raison, elle devait forcément avoir une question à lui poser.

Cela lui fesait travailler l'esprit, il n'était pas du genre paranoiaque mais avait souvent peur de se faire prendre à revers comme son père le fesait souvent. Il la regarda dans les yeux lui aussi, enfin. Il ne vouait pas avoir l'air de fuir son regard.

*quels magnifique couleurs de yeux! Souvent les persones aux yeux bruns n'aiment pas leurs yeux pourleur ouleurs courrantes mais souvent cesont les plus beau... Et ce brun marron et cette touche de vert, c'est tout à fait craquant... Plus beau que les miens et que moi... Le parfait stéréotype du bleu, yeux bleu... pouaf*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Collins

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Jeu 7 Juin - 15:33

Jennifer le regarda amusée mais n'osa pas vraiment répondre farnchement, car quand elle était arrivée, elle était tellement oppressé par les larmes qu'elle ne l'avait pas tout de suite vu, elle ne l'avait remarqué que quand il avait bougé, mais elle répliqua aussitôt:

"Non! Du dormeur du Val mais sans les balles sur ton flanc droit"
(Référance au poème Du dormeur du Val d'Appolinaire, poème dans le quel on trouvait un homme allongé, les traits tranquilles et deux points rouges sur le flanc signe qu'il était mort fusillé)
Elle sourit, elle adorait ce poème voilà pourquoi elle avait fair référance à Appolinaire. Chacun possèdait des cicatrices, certaines se voyaient d'autres pas, d'autres sont tellement ancrées chez les personnes qu'un rien pouvait les déranger. Jennifer n'était pas le genre de fille qui plaquerait un mec pour une cicatrice ou un "défaut" de fabrication de l'être, car pour elle se qui comptait en réalité c'était la personne en elle même,sa personnalité, son caractère, ses opinions et non pas les vêtements et le physique de la personne. Même si elle ne sortirait jamais avec un mec qui s'en moque éperduemment de son physique et qui s'habille n'importe comment juste pour dire "Bah au moins je suis pas nu"

Jennifer n'avait pas vraiment de questions derrière la tête, certes elle était un peu curieuse de le connaître mieux mais voilà tout. La première question fut facile, elle lui fit un sourire éclatant et répondit très enjouée:

"Oui je suis Brésilienne. J'habitais dans un archipel en face de São Salvador Da Bahia, arf..commet j'adorais ma vie d'avant..

Elle contempla un moment le vide, elle était nostalgique, un sourire resta sur ses lèvres. Elle sortit enfin de sa stupeur avant de se reprendre:

"Désolé mais sa me manque, alors chaue fois que j'en parle je me souviens de pleins de choses. Et toi?! Si tu me dit que tu es tout droit sorti de L'Upper East Side à New-York, je marque un point" xD

Elle sourit, le jeune homme avait vraiment l'air d'être sorti de là-bas, car elle se souvenait quand elle était allée à N-Y et qu'elle s'était baladée dans les avenues du quartier chic, elle n'avait recontré des jeune que comme lui.

"C'est quoi ta couleur préfèré? enchaina-t-elle.

Elle croisa son regard bleu, qui lui fit un effet bizarre.
*Oula Jenni relax hein..arrête un peu là..doucment xD*
Elle arqua un sourcil et continua à le fixer puis elle eut une irresistible envie de le toucher.
Elle serra ses bras autour de ses genoux pour empêcher ses mains (baladeuses) d'aller justement se balader.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Ven 8 Juin - 5:17

Le dormeur du val? qu'est-ce que c'était, là il ne la comprennait vraiment pas. Il n'aait pas une culture extrêment grande en littérature, il devait l'avouer car il préférait mille fois jouer au cow boy cascadeur dans la nature plutôt que de s'assoir devant un livre... à que de bons souvenirs ces folles galopades en liberté (et le nombres de fois qu'il s'était planté).

Une brésillienne, la chance, il avait toujours rêvé d'aller au brésil, le soleil, la plage, le surf... Il avait toujours rêver faire de ce sport sur les vagues azurée de la mer... Bah, et là où se trouvait-il, dans un jardin tout ce qui a de moins "de la mer" en train debavarder avec une jeune femme dont il savait maintenant la nationnalité et le nom... pas grand chose d'autres? quoi de mieux... Sauf ne pas être dans les bras de son père pour ressentir son étreinte qui le meutrissait.

Et elle aussi semblait être perdue dans ses pensées, bon ou mauvais souvenir il ne le savait pas mais s'il aurait pu il aurait chassé tous les amuvais de sa mémoire... que voulez-vous, il était d'un naturel amical et généreux, bien qu'atrocément curieux.

-Je comprend, moi j'en suis pas encore rendu à avoir le mal du pays mais je m'ennuie de certaines personnes... Ma mère, mes frères ma soeur, mes amis (et il avait volontairement omis son père, à son insu, faites qu'elle ne l'ai pas remarqué, il n'avait pas envi de parler de cela).

Mais elle ne semblait pas l'écouter, toujours dans ses pensées que le son de sa voix n'avait pus la soritr, tant mieux si elle n'avait pas entendue. Il la laissa penser ainsi un bon moment avant de revoir ses yeux gagner de la claireté presque... Enfin, comme si elle revenait à elle même...


Doù il venait, d'où il venait, question qu'elle avait bien le droit de poser en retour mais que répondre, d'un trou perdu nommé le montana, ce qui était la stricte vérité où d'un endroit inconnu de lui-même dans le cas, il aurait eut l'air idiot ou encore dire tout simplement d'hollywood. Avec le lignes qu'il avait cela aurait eut l'air vrai car il avait achété les vêtements qu'il portait à ce jour dans cette cité.

-Pari perdu! moins un point. Je viens d'un endroit bien connu par ses montagnes magnifiques. Le montana. Un espèce de coin perdu du west americain country. D'une grande écurie en reconstruction (pour ne pas dire proche de la faillite).

Et à peine avait-il finit de répndre qu'elle lui posait une question toute aussi badine, sa couleur préféré. Sur le coup, il fut porté soit à dire le bleu de la mer que l'on voit sur les cartes postales ou, le marron (de tes yeux mais cela eut l'air trop déplacé) Donc il répondit les septentrionnelles couleurs qu'il aimait pas dessus tout, les seules couleurs qu'il appréciait de voir quand il se reposait à quelques exceptions, les couleurs qui lui permettaient une rencontre avec lui même

-C'est plutôt simple, j'aime par dessus tout le Aqua-vert ou le turquoise. C'est peut-être des couleurs de fille, qu'en disent les autres mais ce sont des couleurs si magnifique, tout aussi frappante que relaxante. Cela me fait penser tant à la mer qu'au cie lors d'un coucher de soleil... Tant à l'oéan, froid mais qui acceuille tant de vie

Il parlait avec un brin de passion quand il remarquat que la jeune femme se repliait sur elle même. Peut-être le froid.. Mais le soleil semblait-il brillait assez fort pour qu'elle n'y prenne pas froid. C'était plutôt étrange en effet, comme si elle se refermait sur elle même pour ne pas penser à quelque chose... Sans douté était-ce la tristesse qui menacait de revenir et qui la fesait frissonner. Fesant ce qui lui semblait le plus raisonnable, il ota sa chemise pour la proposer à la jeune femme.

-Tu as froid à te cacher comme cela? Tu peux prendre ma chemise, ça fait rien, je me sens bien comme cela

Il la lui tendi pour qu'elle la prenne de sa main au doigts si finement vernis pour qu'elle se protège. Ce n,était point un acte à mal voir ou interpréter... dieu sais que l'on aurait pu l'interprêter bien méchament mais c'était un acte de bienveillance. Enfin, il espérat que c'était de cette manière qu'elle l'interprêterait...

-Et toi ta couleur préféré c'est le ... rouge je dirait, si je l'ai, un morceau de robot pour moi

En effet, le rouge semblait la couleur toute dite pour cette déesse. Le rouge brun de ses cheveux, le rouge de ses yeux quand elle pensait à je ne sais quoi, le rouge de sa bou...

*non, reviens sur terre mon cher apollon et arrête de rêver, tu sais que ton attitude t'a laissé bien des ennuis*

Une chose qu'il essayait toujours de se rapeller et de se remémorer sans le moindre résultat, mais comme il était bien ici, apuyé sur la fontaine dont l'eau jaissait avec une régularité chronomètré. Tout ici dictait au jeune homme de se détendre, de Relaxer un peu et de profiter du moment présent sans réserve. Pensée qui lui inspira sa question suivante.

-Pour toi, quel à été le moment le plus heureux de ta vie, qui t'a apporté le plus de bonheur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Collins

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Ven 8 Juin - 6:55

Jennifer le regarda amusée. Il avait sûrement remarqué qu'elle s'était envolée une minute ou deux, arf fallait pas lui en vouloir s'était le mal du pays qui voulait cela. Mais elle avait entendu ses paroles et le fait que son père n'en fût pas cité lui avait mit la puce à l'oreille: soit il était fâché avec lui, soit il avait tout bonnement disparu. Mais puisque le jeune homme ommétait d'en parler, elle n'allait pas le forcer, après tout chacun avait ses propres secrets et cicatrices et cela ne servait à rien d'enfoncer le couteau dans la plaie.
Elle expliqua brièvement le poème au jeune homme:
"C'est un poème qui raconte qu'un beau jeune homme dormait dans un Val et il paraissait tellement paisible, jusqu'à ce qu'on ce rende compte qu'il était mort..pas très heureux la fin certes mais bon."

Jennifer avait pesé ses mots avant de les dire et l'adjectif "beau" n'était pas là par hasra, car Appolinaire n'avait jamais fait mention de la béauté de son personnage, mais comme le jeune homme ne connaissait pas le poème elle pouvait bien détourner son sens, un tout petit peu. xD
*Ce que je peut être allumeuse parfois moi --'. Faudrait me faire soigner de temps en temps xD*
Elle sourit au jeune homme en fit une grimace:
"Arf..zut alors, je ne pourrais jamais faire "diseuse d'avenir" je suis pas très douée apparemment. Le Montana, je ne connais que de nom mais on m'a dit que c'était le tipique lieu du "western". Cela devait être génial, être avec les bêtes dans les grandes pleines et les montagnes avec ses crevases et tout.."

Jennifer ne dit rien, enfin pas tout de suite, elle arqua un sourcil et finit par lâcher:
"La mer..toi aussi tu a l'air de l'aimer. Oh qu'elle me manque, ici certes il y a la mer, mais elle beaucoup trop froide pour y faire quoi que se soit et pour dire franchement il n'y a pas des superbes vagues, donc oublie le surf ici. Je ne vois pas ce qu'il y a des "féminin" dans ses couleur. Elles sont peut-êtres plus claires que les autres c'est tout, chacun ses goûts. Puis tu les porte bien avec ton regard"
Elle le regarda droit devant les yeux, elle retenait toujours ses mains mais son regard elle ne pouvait pas le retenir, enfin son regard la trahissait toujours car il exprimai plus que ses mots et ses expressions.
Elle faillit éclater de rire et lui avouer sa vrai raison de "se cacher", mais qu'elle figure elle ferait avouant au jeune homme qu'elle avait irrésistiblement envie de le toucher, d'aller caresser ses lèvres pulpeuses avec les siennes.
*Arrête de divaguer!!*
Elle se reprit, il fallait qu'elle trouve une excuse, elle lui fit un faible sourire et tendit la main pour prendre la chemise, à ce moment là ses doigts rencotrèrent les siens, et sans trop d'empressement elle enleva les siens et enfila la chemise:

"Je vois que je ne peux rien te cacher!..Merci bien"

Puis qu'elle ne le touchait pas, elle allait avoir son odeur en tout cas. Elle aimait bien son parfum et n'arrivait pas à distinguer lequel était-ce.Peut-être une marque qu'elle ne connaissait pas. Ce qu'elle n'avait pas pensé en revanche s'était qu'elle aussi aller lui laisser son odeur: son parfum Poème de Lacôme irait s'imprégner sur la chemise du jeune homme.
Elle le regarda étonné et amusée:
"Oui j'adore le rouge c'est vrai mais aussi le jaune et le vert, comment t'a su sa?! Je te montrai un jour pourquoi j'adore le rouge..enfin si on a l'occasion"
Jennifer voulait sans doute parler d'une magnifique Robe Prada que ses parents lui avaient offert pour son dernier anniversaire et qui lui allait comme un gant. En effet quand elle la mettait, elel devenait presque "une femme fatale". Elle était merveilleusement découpé et son décolté n'était pas mal non plus, mais surtout le tissu refletait la lumière et franchement pour le dire, la seule fois où elle l'avait portée cela avait fait un grand succès. (XDDDDD)
Elle réfléchit à la question et dit avec hésitation:

"J'en sais rien. Franchement j'en ai plusieurs, certains me relient à la terre comme avec les chevaux et d'autres à la mer. Mais j'amais l'ai sa tu peut le croire, j'étais prête à venir en bateau jusqu'à l'archipel plutôt que débarquer en avion. Je déteste ça, à la nage s'il aurait fallu mais pas en avion: enfin bref je me suis bourée de médicaments et j'ai quand même réussit à avoir peur. Mais mon plus bau souvenir s'était lors de mes 15 ans. Ma mère devait m'emmener plonger avec un ami à elle, qui était mon prof de plongée d'ailleurs. Ce qu'elle savait pas c'est que c'était mon petit copain à l'époque. Il avait 7 ans de plus que moi et pour dire sérieusement on tentait de garder notre relation la plus secrète possible: ma mère aurait fait un attaque cardiaque s'il elle l'avait su.
On a d'abbord plongé, il m'a montré de très beaux scpécimens et quand on est remonté il m'a guidé jusqu'à une toute petit île déserte, où on a pique-niqué et euh..
elle rougit en se souvenant de se qui s'était passé par la suite, mais elle se reprit et modifia la fin.
Et euh..on a flirté puis il m'a ramené.
Et le tien c'est le quel?
Jennifer omit le détail que ce n'était pas vraiment un flirt, en fait elle avait carrément perdu sa virginité ce jour là, chose qu'elle n'allait pas admettre au jeune homme qui pourrait la prendre pour une catin, elle avait abusé de l'alcool et même sans alcool elle avait été consendente, sa avait été le plus beau jour de sa vie, mais en tout cas après son bel Apollon l'avait largué pour une autre jeune fille plus belle et surtout: encore vierge.

Jennifer se détendit un peu, ses mains étaient moins pressantes puisque maintenant elle embaumait de son parfum, elle le regardait toujours droit devant les yeux, pendant que ses doigts jouaient avec l'herbe.
*Je vais lui sauter dessus xD. Jenni arrête sa c'est malsain, sa pourrait mal finir*pensa-t-elle amusé, mais à demi-sérieuse quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Galloway

avatar

Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   Jeu 14 Juin - 0:35

[désolé, je vais pas pouvoir répondre avant un m,oment, les études à l'école et tout m'empêchent de passser beaucoup de temps sur l'ordi T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Flâne (pv avec Jennifer)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Flâne (pv avec Jennifer)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel Jane Austen n°8 - Jennifer Ehle vs Keira Knightley
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Flowried Hills :: ( L ' A c a d é m i e . F l o w r i e d . H i l l s ) :: Le Parc-
Sauter vers: